Bandeau
Village de FORT-COULONGE
Ensemble, la force de demain

Le site web du village de Fort-Coulonge dans la MRC de Pontiac en Outaouais.

Les Chutes Coulonge en vélo

Découvrez le village de Fort-Coulonge et les Chutes Coulonge en vélo.

Article mis en ligne le 13 février 2016
dernière modification le 15 juin 2016

par Municipalité de Fort-coulonge
logo imprimer

Lorsque vous allez parcourir le Cycloparc PPJ en vélo, vous allez traverser le magnifique village de Fort-Coulonge. Profitez-en pour découvrir sa riche histoire, ses bâtiments patrimoniaux et ses beautés naturelles ainsi que les extraordinaires Chutes Coulonge. Elles sont situées à 12 km du centre-ville et facilement accessibles en vélo. Vous trouverez à Fort-Coulonge tous ces services : hôtel et bar, restaurant, épicerie, dépanneurs, banque et Caisse Populaire ...

Longueur de l’escapade :

Aller-retour, l’escapade fait 24 km. Elle se fait sur des routes goudronnées peu achalandées.

Mettez votre compteur kilométrique à zéro au point de départ et si vous suivez le chemin proposé sans faire de détours, vous pourrez utiliser les points kilométriques pour vous situer au long de l’escapade.

Départ :

Pk0 (point kilométrique 0)

Lorsque vous traversez en vélo Fort-Coulonge par le Cycloparc PPJ, vous croiserez une rue avec une grande église, l’église St-Pierre sur la rue Baume. C’est à partir de ce repère que commence l’escapade.

Première étape :

L’Allée des Manoirs (Pk 0.3)

Continuez jusqu’à l’intersection de la rue Principale aussi appelée ’’L’Allée des Manoirs’’. Tournez à droite et passez devant la Caisse Populaire et le bureau de poste et découvrez de magnifiques manoirs de pierre dont deux sont particulièrement beaux et imposants. Construits vers 1872 par la famille Bryson, les ’’Barons du bois’’, ils ont résisté à l’usure du temps et ont conservé toute leur splendeur. Celui que l’on nomme le Spruce Holme a été rénové et réaménagé en auberge. Il a conservé son mobilier d’époque et on peut le visiter.
Sur la gauche se dresse une magnifique église presbytérienne, l’église St-Andrew’s, construite par la famille Bryson en 1890.

Deuxième étape :

Le Pont Rouge (Pk 2.8)

Le chemin tourne ensuite vers la droite (Pk 1.4)et prend le nom de Chemin du Pont-Rouge. Il vous mène vers le pont couvert. Un peu avant le pont, un stationnement vous permettra de vous garer et d’admirer le Pont Marchand (Pk 2.8).

C’est le plus long pont couvert du Québec et deuxième du Canada, il a été construit en 1898 par Augustus Brown, de Beachburg. Auparavant, d’autres ponts avaient été jetés sur la rivière, mais ils avaient mal résisté aux assauts des flots déchaînés chaque printemps par la crue et plus particulièrement aux terribles embâcles. Il permettait de rejoindre les camps de bûcherons. Soutenu par six piliers constitués de poutres de bois, le pont mesure 129 mètres. Il est construit entièrement en pin. Le tablier du pont est protégé par des murs et par une toiture pour le protéger des intempéries. Ce qui fut efficace, vu son excellent état de conservation. Lors de la traversée du pont, vous pourrez comprendre pourquoi malgré son armature en bois, il défie le temps. Un treillis de poutres de forte taille, savamment assemblé, assure sa solidité et lui a permis de résister aux années et aux intempéries.

La maison Bryson

(Pk 3.3)

Une fois le pont traversé, tournez à gauche sur la route 148 et vous pourrez faire une halte, quelques dizaines de mètres plus loin, à la maison Bryson. Construite en 1854 par George Bryson, cette maison est unique par son architecture. Elle est constituée d’un groupe de bâtiments disposés en L autour d’une cour, rattachés à la maison principale. On pouvait y trouver une forge, une glacière, une écurie, des hangars et des entrepôts de vivres. La petite maison en pierre située au bout de ces bâtiments a été construite vers 1845 et servait de bureau pour la compagnie Bryson. C’est d’ici que George Bryson a dirigé l’activité économique de la région au XIXe siècle. Aujourd’hui, cet ensemble appartient à la municipalité de Mansfield et on y retrouve, entre autres choses, la bibliothèque municipale et un musée.

Les Bisons

Votre visite terminée, continuez sur la route 148. Au Pk 5.1, tournez à droite sur le chemin du Bois-Franc. Vous devrez monter une longue côte . Au Pk 9.5, juste avant le carrefour du Chemin du lac Jim, vous pourrez apercevoir un élevage de bisons dont certains sont de taille imposante. Continuez tout droit vers les Chutes Coulonge.

Les Chutes Coulonge

(Pk12)

Vous voici arrivé aux Chutes Coulonge. Les trois chutes totalisent 48 mètres de dénivelé et le canyon qui les prolonge fait plus de 1 000 m de longueur. Des sentiers aménagés, deux passerelles et des belvédères, vous permettront de découvrir le spectacle sans cesse changeant de ces eaux tumultueuses et bouillonnantes qui ont sculpté et façonné les roches les plus anciennes de la planète. Le spectacle des beautés de la nature n’est pas le seul intérêt des Chutes Coulonge, car dans un chalet qui abrite des objets anciens, on y présente des expositions et on y projette des films. Tout le long des sentiers, des panneaux d’interprétation vous feront revivre l’histoire de la drave. Une aire de pique-nique est également à votre disposition.

Pour retourner à Fort-Coulonge, vous devrez faire le chemin inverse.

En photos




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2017 © Village de FORT-COULONGE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Création Voillemont Christian